Financement de votre Résidence secondaire | Les Courtiers Bordelais

Devenir propriétaire d’une résidence secondaire

Acquérir une résidence secondaire est un passage important dans une vie.

Devenir propriétaire d’une résidence secondaire

Nous savons que les Français possèdent une résidence secondaire, alors qu’ils n’y séjournent que 44 jours par an en moyenne. Les résidences secondaires représentent 10% du parc total de logements. (Source : INSEE)

C’est un choix mûri qui offre de nombreux avantages, en outre une résidence secondaire permet d’avoir un lieu de vacances et de week-end, de se constituer un patrimoine immobilier, de préparer l’avenir de sa famille et/ou de réaliser un investissement locatif.

Devenir propriétaire d’une résidence secondaire
pret-immobilier-residence-pincipale 1

Financer votre résidence secondaire


Le projet d’achat d’une résidence secondaire nécessite un financement, notre rôle est de vous mettre en relation auprès des banques. Il sera important d’optimiser cet achat pour qu’il y est un bon retour sur investissement.

Pour votre acquisition, sachez qu’il existe plusieurs possibilités mais nous vous avertissons que vous ne pouvez pas faire appel au prêt à taux zéro, ni aux prêts conventionnés, mais aussi au prêt Action logement. Bien sur, le banquier analysera tous vos revenus ainsi que votre taux d’endettement :

  • Le rachat de prêt hypothécaire
  • Le prêt bancaire traditionnel

Rejoignez + de 4,805
clients satisfaits

qui ont réalisé leur rêve avec Les Courtiers Bordelais

L’achat d’une résidence secondaire est-elle compatible avec
des prêts d’aide à l’accession ?

Il est plutôt facile de réaliser un emprunt d’argent pour acheter sa résidence secondaire mais ne comptez pas sur les prêts aidés comme le PAS, le prêt à taux zéro (PTZ) ou bien le prêt conventionné qui sont des prêts destinés à l’achat d’une résidence principale.

Si vous avez ouvert un plan épargne logement (PEL) avant mars 2011. Vous êtes éligible au financement de votre résidence secondaire.

Quelle imposition sur la plus value de votre résidence ?

Par définition, la plus-value va être la différence entre le prix de revente d’un bien et le prix d’achat d’un bien immobilier.

Bien entendu, la plus value est soumise à l’impôt sur le revenu ainsi si le prix de vente de votre résidence secondaire est au dessus de son prix d’acquisition alors vous devrez vous acquitter de cet impôt.


Projets

5.5K+

Prêt validé

95%

Clients heureux

2.5K

investissement-immobilier

Quels sont les frais annexes ?

L’achat de votre résidence secondaire aura bien entendu des répercussions sur vos impôts. Votre budget global sera impacté par des taxes ainsi que par divers frais comme :

  • La taxe foncière
  • La taxe d’habitation
  • La taxe d’enlèvement des ordures ménagères
  • Les frais d’entretien courant

En outre, vous devez prévoir les frais d’entretien quotidiens, les frais d’énergie et d’eau, les frais d’appartement, etc.

Est-il possible de rentabiliser votre résidence secondaire ?


Si vous souhaitez rentabiliser votre logement, nous vous conseillons de mettre en location votre résidence secondaire ainsi vous pourrez faire face aux frais supplémentaires.

Ce procédé permet de bien amortir la plupart des charges, voire même de réaliser un bénéfice. Si vous habitez près de votre résidence, vous pourrez la louer en direct ou bien de faire appel à une entreprise tiers ou une personne de confiance.

Le statut LMNP vous permet de bénéficier d’un abattement de 50 %.

Le loyer saisonnier est un bon moyen d’amortir les dépenses et même de faire un profit. Si vous habitez à proximité de votre résidence secondaire, vous pouvez louer directement, ou vous pouvez faire appel à une personne de confiance ou à une entreprise professionnelle.

Sous deux régimes possibles, dans la catégorie Bénéfice Industriel et Commercial (BIC), les revenus locatifs de la location de mobilier sont imposables :

  • le régime forfaitaire (appelé aussi micro BIC) :
  • Pour un logement traditionnel, une réduction de revenu de 50 % est prévue, et votre revenu doit être inférieur à 70 000 euros par an. Vous n’avez qu’à indiquer le montant lors du dépôt de la déclaration de revenus;
  • Pour les hébergements classés « équipement touristique », une réduction de revenu de 71% est prévue, et vos revenus doivent être inférieurs à 170 000 euros par an.
  • le régime réel : Vous enregistrez les recettes, les dépenses et l’amortissement de la propriété. L’amortissement de la propriété peut aider à réduire vos impôts.
    Avant de commencer une opération aussi compliquée, il est préférable de demander d’abord l’avis d’un professionnel. Pour en savoir plus, visitez le site Web du gouvernement.