Devenir propriétaire en achetant une résidence principale

Acquérir une résidence principale est un passage important dans une vie. Nous mettons tout en oeuvre pour vous accompagner dans cette démarche en vous conseillant sur tous les axes afin de concrétiser votre rêve d’acquisition immobilière. Vous avez trouvé un bien ? Nous entamons avec vous toutes les démarches nécessaires pour la mise en route de votre projet immobilier.

1) Achat d’une résidence principale côté primo-accédant

Tout d’abord, il nous faut comprendre votre projet. Faites-vous partie des primo-accédant ?
Pour vous éclaircir, vous n’êtes pas propriétaire d’une résidence principale au cours des deux dernières années et vous avez pour objectif d’investir dans le neuf ou l’ancien.
Dans votre cas, vous aurez probablement la possibilité de bénéficier de certaines aides de l’Etat :

  • prêt à taux zéro (PTZ) ; Achat dans le neuf ou avec travaux dans l’ancien,
  • prêt épargne logement,
  • prêt à l’accession sociale,
  • prêt accès logement etc.

2) Achat de résidence principale côté secundo-accédants

Vous êtes déjà propriétaire d’une résidence principale. Vous pensez revendre avant ou après l’achat d’une nouvelle résidence principale. Vous êtes dans la catégorie du secundo accédants.

  • Si auparavant vous vendez votre bien, il vous est possible de réinvestir le capital obtenu pour injecter ce capital dans votre nouveau projet immobilier. Un crédit immobilier pourra compléter cet apport (consultez-nous pour plus d’informations).
  • Si la revente a lieu après, la mise en place d’un prêt relais sera nécessaire afin de combler la période de battement entre le nouvel investissement et la récupération du capital du bien précédent.

3 ) Connaître sa capacité d’endettement maximale

Par la suite, il est primordial de fixer son budget afin de ne pas le dépasser. En moyenne, la capacité d’endettement s’élève à environ 33% de vos revenus, hors assurance. Nous vous conseillons de prendre contact avec un courtier qualifié afin de connaître votre capacité d’endettement en fonction de ce que vous percevez.

4) Comment financer votre résidence principale

Les acquéreurs en moyenne restent environ une dizaine d’années dans leur résidence principale. Il existe deux types de biens qui sont le bien ancien et le bien neuf.
Lors de votre emprunt auprès des banques vous devrait payer des intérêts auprès de celle-ci en fonction du taux d’intérêt afférent à votre prêt. Il existe plusieurs types de prêts pour le financement dans l’ancien :

  • Le prêt conventionné
  • Le prêt action logement
  • Le prêt épargne logement
  • Le prêt à l’accession sociale

En cas de travaux, ils seront ajoutés au prix total du logement et ils seront soumis au même taux que celui de la résidence principale.

5) Financer votre résidence principale dans le Neuf en VEFA

Contrairement à l’acquisition d’un logement ancien, vous signez, non pas un compromis de vente mais un contrat de réservation. Ainsi, il faut atteindre un seuil de 80% de reservations pour que la construction débute. Par la suite, il vous faut trouver le prêt le plus adapté à votre situation qui est :

  • Le Prêt à Taux Zéro
    Le PTZ n’est pas seulement réservé à une acquisition immobilière dans le neuf. Depuis le 1er janvier 2016, il peut également vous aider à acheter un bien ancien partout à condition de prévoir d’importants travaux (au moins 25% du prix d’acquisition).
    Enfin pour une obtenir des conseils en investissement immobilier et bénéficier d’un suivi, faites appelle à notre cabinet de courtage !