Le pourcentage de propriétaires français | Les Courtiers Bordelais
Accueil | Immobilier | Le pourcentage de propriétaires français

Le pourcentage de propriétaires français

7, Oct, 2022

Les Français adorent acheter des biens immobiliers, mais combien de personnes possèdent réellement un logement ? La réponse est surprenante. L’Institut National de la Statistique (INSD) dispose de nombreuses statistiques sur ce sujet, notamment grâce à ses méthodes de collecte de données de recensement qui permettent de rendre compte avec précision de la démographie française, y compris des taux d’urbanisation et des niveaux de revenus des ménages dans des zones définies par région ; ces données fournissent des indications non seulement sur les marchés immobiliers ailleurs en Europe ou dans le monde, mais aussi sur ce qu’elles signifient chez nous !

En 2020, il y avait 37 millions de logements en France. Sur ce total, 58 % appartiennent à leurs propriétaires, 31 % à leurs occupants. En moyenne, une croissance démographique supplémentaire de 1 à 2 % par an entraîne une augmentation d’environ 2 %, bien que pendant les années de crise Covid 19 moins de permis de construire aient été délivrés, ce qui a entraîné une diminution sur cinq ans. Environ deux tiers, soit 63 %, appartiennent à la France métropolitaine, tandis que 27 % proviennent des DROM ( Decker 2016).

58 % de français propriétaires

Bien que la France soit un petit pays, la réalité est qu’il ne s’agit pas seulement de posséder une propriété. En fait, de nombreuses personnes y résident sans être propriétaires d’une maison ou d’un appartement – 70 % des citoyens de l’Union européenne ont en moyenne leur propre logement ! À l’exception de la Roumanie, dont le taux de propriété est proche des années 90 parce que ses habitants ont reçu des certificats fonciers de l’ancien président ont exclu lorsqu’il était au pouvoir (et à l’exception de ceux qui vivent dans des projets de logement du gouvernement), d’autres pays comme la Croatie, où les prix n’ont pas grimpé en flèche parce qu’ils ont bénéficié de prêts généreux de la part des banques il y a si longtemps, ne verront des retours sur investissement que lorsque les ouvriers du bâtiment commenceront à récolter les fruits de leur travail.

L’évolution du marché immobilier

Le marché du logement n’a cessé d’évoluer au fil du temps, avec une chose qui ne change jamais : la nécessité de faire des bénéfices. En janvier 2018, 58 % des ménages métropolitains étaient propriétaires de leur logement, mais tous ne se ressemblent pas quant à la manière dont ils en sont arrivés là : certains ont remboursé leur prêt hypothécaire, tandis que d’autres doivent encore de l’argent ; en outre, il y a aussi les nouveaux propriétaires qui viennent de commencer à louer leur logement pour eux-mêmes en raison d’une dette scolaire trop importante (ou pour d’autres raisons), ce qui signifie que plus de gens que jamais partageront des chambres au lieu d’offrir des chambres individuelles !

Le mode d’occupation des logements en France a évolué au fil du temps. En 1968, seulement 43 % des ménages étaient propriétaires de leur logement, contre 58 % aujourd’hui. Cette tendance est due en grande partie à la périurbanisation, qui laisse de plus en plus de côté les villes, où la majorité de la population vit sans payer de loyer ou paie de faibles mensualités pour son logement.

Quelle région a le taux de propriétaires le plus élevé

L’accession à la propriété est associée à la stabilité économique et à la prospérité. En France métropolitaine, 58 % des ménages sont propriétaires de leur logement, tandis qu’en Bretagne, ce taux atteint le chiffre impressionnant de 69 %. Ce taux élevé peut être attribué à des taux plus faibles pour les propriétés locatives qui représentent un pourcentage important (27%) dans cette région par rapport à d’autres parties du pays qui en comptent également 31%.

Le gouvernement français a publié une étude qui montre qu’entre 1968 et 2014, la part des ménages propriétaires de leur résidence principale a nettement augmenté pour devenir majoritaire en France métropolitaine. Cette progression a touché la plupart des régions.

Quel type de population est le plus propriétaire

Le marché du logement est largement dominé par les hommes, qui possèdent plus de biens que les femmes. Selon une étude, « l’accumulation de biens passe par la mise en commun des ressources au sein du couple ». Les deux tiers des ménages multi-propriétaires sont des couples avec ou sans enfants ; contre seulement la moitié pour l’ensemble des acheteurs. Lorsque deux propriétaires ont des droits sur leur maison, ils peuvent les partager de manière égale ou chaque conjoint peut revendiquer la propriété exclusive, selon la manière dont cela est rédigé dans les contrats.

Les hommes sont plus susceptibles que les femmes d’être propriétaires. En moyenne, ils détiennent une part de 79 % dans les ménages où au moins une personne est propriétaire, contre 71 % pour les femmes ! Cette différence se concentre principalement chez les personnes qui vivent seules ou avec des membres de leur famille (parents âgés).

Rejoignez + de 4,805
clients satisfaits

qui ont réalisé leur rêve avec Les Courtiers Bordelais

À la une !