Réaliser un investissement locatif est un excellent moyen de constituer un véritable patrimoine et offre d’autres intérêts. En effet, si vous investissez dans un logement que vous remettrez en location par la suite, cela vous permettra de percevoir plus de revenus. Cependant, pour que ce soit réellement rentable, il existe quelques paramètres à intégrer dans votre démarche.

Les principaux critères de sélection du bien :

Le premier critère que vous devez prendre en compte avant d’investir c’est l’emplacement du bien. En effet, si vous souhaitez rentabiliser au mieux votre investissement, faites en sorte de bien choisir le secteur géographique.

Vous trouverez des locataires plus rapidement dans une ville dynamique, bien desservie et disposant d’infrastructures commerciales. Pensez aussi à étudier le marché en observant les prix qui sont pratiqués et le taux de demande locative dans la ville choisie. Ensuite, gardez bien en tête que c’est un investissement pour faire des intérêts avant tout et non un achat personnel. Restez pragmatique, et non affectif, lors du choix du bien, car votre principal objectif est de trouver preneur pour que le bien soit rapidement louable et puisse devenir rentable.

De manière générale, préférez les investissements diversifiés plutôt qu’une mise unique. Retenez bien que si le prix au mètre carré des petites surfaces est plus élevé à l’achat, c’est aussi le cas à la location. Qui plus est, si vous avez des problèmes de locataire sur un logement, il vous reste d’autres options. Basez-vous sur ces critères pour vous assurer de la qualité de votre investissement et une fois le bien idéal trouvé, investissez avec précaution.

Ce que vous devez faire une fois le logement acquis :

Bien que votre principal objectif soit de rentabiliser votre investissement, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. N’oubliez pas qu’un investissement immobilier prend de la valeur sur le long terme. Cela s’explique par le fait qu’il vous permet de profiter de certaines lois de défiscalisation. Comme avec la loi Pinel, par exemple, vous aurez la chance de réduire vos impôts sur 6, 9 ou 12 ans.

Cependant, en contrepartie, vous devrez respecter un loyer plafonné plus bas que la moyenne.
Si vous voulez réellement renflouer vos revenus, faites avant tout attention au choix du locataire. Pour pouvoir arrêter votre choix, vous serez parfaitement en droit de demander certains justificatifs. Ces derniers vous permettront de vérifier si le locataire sera apte à payer et ne dégradera pas votre bien.

En outre, si vous faites appel à l’aide d’un professionnel pour promouvoir votre bien, pensez avant tout à vérifier sa notoriété et son respect des normes en vigueur. Par ailleurs, pour vous faciliter la tâche, et vous assurer que toutes les démarches administratives soient faites, il y a la solution de la gestion locative. Les agences immobilières, les syndics ou les notaires sont là pour cela et vous aideront à optimiser le rendement économique de votre bien.

Enfin, pensez à souscrire à une Garantie Locative pour être certain de percevoir votre loyer même en cas d’impayés ou de risques locatifs. Même si la compagnie d’assurance vous en demandera pour 1,5 à 2,5% de votre loyer, vous n’y perdrez pas au change.