Quelles conséquences aura le conflit Russo-Ukrainien sur le marché de l'immobilier 2022 ? | Les Courtiers Bordelais
Accueil | Actualités | Quelles conséquences aura le conflit Russo-Ukrainien sur le marché de l’immobilier 2022 ?

Quelles conséquences aura le conflit Russo-Ukrainien sur le marché de l’immobilier 2022 ?

10, Mai, 2022

Cette nouvelle guerre entre la Russie et l’Ukraine que beaucoup appellent ‘troisième guerre mondiale’  est au cœur de questionnements et beaucoup de demandent ce qu’il va se passer économiquement dans les années à venir. Nous allons vous présenter les conséquences de cette guerre sur le marché immobilier cette année. 

Le coût des matières premières augmente

Les matières premières deviennent de plus en plus chères, notamment celles qui proviennent de Russie et d’Ukraine, ce qui force les grossistes à augmenter leur prix pour rester rentable. Les taux des crédits immobiliers ont augmenté depuis Mars. Sandrine Allonier annonce ‘continuer à augmenter significativement en cas de conséquences économiques pour la France ou d’une implication dans le conflit qui pourrait accroître le risque pour les investisseurs et faire augmenter le taux des obligations d’Etat’. Les courtiers immobiliers sont principalement touchés par ce fléau. Le prix de l’énergie a également flambé et cela ne va pas aller en s’arrangeant. 

En plus de l’épidémie du Covid-19, la guerre Russo-Ukrainienne aggrave la situation et nous pousse à faire attention ces prochaines années en terme économique. 

Des conséquences aussi positives sur le marché de l’immobilier

Des aspects positifs

Les investissements dans l’immobilier se font de plus en plus souvent depuis la guerre, car certains essayent de placer intelligemment leur argent dans la pierre. C’est ce que l’on appelle ‘valeur refuge’. Investir dans la pierre leur permettra d’avoir de l’argent sécurisé dans le temps en luttant contre l’inflation économique. La population française panique de la situation et beaucoup prévoient d’investir intelligemment et d’économiser pour lutter contre la grande inflation les dernières années 

Comment se servir des effets de la guerre comme levier pour réussir dans l’immobilier

C’est bien connu, après la fin des guerres le bénéfice des actions immobilières et autres ont augmenté et c’est bien pourquoi il est important de servir de ça comme levier pour investir efficacement. Attention, il faut faire attention à la hausse des prix des matières premières. C’est peut être l’occasion de se recentrer sur le made in France. Même si les taux de crédit sont en hausse, vous pouvez trouver des prêts à taux zéro dans certains services de prêt bancaire, alors ne vous en privez pas. Également, dans la bourse comme les crypto-monnaies, investir est une bonne chose à faire en période de guerre.

Le retour de l’inflation

La guerre en Ukraine a un impact profond sur l’économie. La banque centrale française s’est montrée optimiste sur la croissance, qui resterait positive. « Malgré le ralentissement attendu dans les trimestres à venir, la croissance du PIB atteindrait 3,4% en 2022 dans le scénario conventionnel et 2,8% dans le scénario dégradé », indique-t-elle dans une note datée du 13 mars 2022. De son côté, le gouvernement s’apprête à revoir ses objectifs à la baisse puisqu’il espérait une croissance de 4% en 2022. l’inflation est également élevée, ce qui réduit le pouvoir d’achat. Tous ces facteurs ont un impact sur les entreprises, notamment les petites qui peinent à garder la tête hors de l’eau. La guerre n’a donc pas seulement un coût humain, mais aussi un coût économique qui pourrait se faire ressentir dans les années à venir. L’inflation concerne également les matériaux de construction, la guerre et la crise bloquant l’approvisionnement de nombreuses matières premières. Et beaucoup d’entre elles (le ciment et les briques en particulier) nécessitent de l’énergie pour leur transformation, qui s’envole également. Résultat ? Depuis janvier 2022, les produits contenant de l’acier (fers à béton, armatures, etc.) ont bondi de 15 à 25 %, tandis que les produits en terre cuite ont augmenté de 25 %, explique le président de la Confédération des artisans et petites entreprises du bâtiment (Capeb) sur le site Capital.fr.

Le conflit Russo-Ukrainien aura eu des conséquences très significatives sur le marché de l’immobilier, il y aura de nouvelles opportunités et de nouvelles failles dans lesquelles il ne faudra pas tomber.

Rejoignez + de 4,805
clients satisfaits

qui ont réalisé leur rêve avec Les Courtiers Bordelais

À la une !