Si la ville cosmopolite avait résisté aux hausses dans le domaine de l’immobilier, l’année 2020 marque un véritable changement. Pour une acquisition en tant que résidence principale ou dans le cadre de l’investissement locatif, le choix de quartier possède une importance capitale. Centre, Neudorf, Robertsau, quelle zone préférer et à quel prix ?

Le choix du logement est une étape primordiale pour réussir un investissement locatif

Un prix au mètre carré qui explose dans les quartiers Contades et Orangerie

Le marché immobilier strasbourgeois s’est transformé. La demande ne cesse d’augmenter dans la location classique. En effet, les propriétaires se tournent de plus en plus vers la location saisonnière de type Airbnb, jugée plus rentable. Les prix gonflent donc pour les logements restants. Ce phénomène est particulièrement important dans les quartiers prisés des Contades et de l’Orangerie. Les petites surfaces se négocient désormais à 5 000 €/m2, démontrant ainsi une hausse fulgurante des prix dans la capitale européenne.

Neudorf et le Port du Rhin profitent de la transformation de la ville

Le Port du Rhin est aujourd’hui un tout nouveau quartier. La clinique Rhéna et la multiplication des programmes neufs lui ont redonné ses lettres de noblesse. La naissance de la ZAC des Deux-Rives sur pas moins de 250 hectares déchaîne les passions. Plus de 9 000 logements seront construits à cette occasion donc les acheteurs devront se positionner immédiatement pour pouvoir en profiter. À deux pas de l’Allemagne, les acheteurs s’y pressent. Cette nouvelle tendance se constate au niveau des prix avec une hausse spectaculaire et un prix moyen de 3 400 euros le mètre carré.

Au niveau du Neudorf, le centre commercial Rivétoile et les nouveaux bâtiments qui se multiplient augmente sa popularité. Un nouveau quartier émerge donc autour du pont Churchill. Cette transformation possède un pouvoir d’attraction puisque la demande de logements et de locaux est forte. La Presqu’ile Malraux se négocie 3 500 euros le mètre carré. Les autres bâtiments proposent des biens à 3 000 euros le m2 mais la tendance haussière devrait encore se poursuivre.

Un achat de bien immobilier complexe à Strasbourg

Un hyper-centre inaccessible

Alors que le centre-ville de Strasbourg était encore l’objet de belles transactions il y a trois ou quatre ans, la donne a changé. Désormais, les acheteurs devront prévoir un budget élevé puisque le mètre carré a atteint les 5 000 euros.

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. L’arrivée de grande entreprises comme Starbucks et Primark ont fait exploser la demande. Mais le problème se situe également dans la présence grandissante d’Airbnb. Dans les grandes villes françaises, les propriétaires se tournent plus volontiers vers la location saisonnière. Le résultat est sans appel puisque les biens à la vente ont largement réduits. Les seuls logements disponibles sont proposés à un tarif élevé en raison de cette pénurie.

Le quartier écologique du Danube

Strasbourg a décidé de faire figure d’exemple en permettant à son centre-ville de devenir plus écologique. Le quartier du Danube, situé entre la presqu’île Malraux et l’Esplanade attire les acheteurs. Les logements sont conçus grâce à des matériaux écologiques. La performance énergétique est d’ailleurs exceptionnelle. Pour les futurs habitants, la promesse de jardins partagés fait également partie des atouts.

Ce nouveau quartier possède également la première tour à énergie positive de France. Capable de générer davantage d’énergie qu’elle en consomme, elle démontre que le domaine de la construction peut connaître un réel renouveau. Cette perspective a le don de retenir l’attention des acheteurs. Ils devront toutefois prévoir entre 3 500 et 4 500 euros par mètre carré pour avoir la chance d’y vivre.

Le quartier de la Robertsau en perte de vitesse

Alors qu’il représentait pendant longtemps le quartier le plus prisé de l’agglomération strasbourgeoise, le quartier de la Robertsau est aujourd’hui délaissé. Mal desservi par les réseaux de tramway, les acheteurs lui préfèrent actuellement des zones proches du centre-ville. Le prix au mètre carré chute donc à 3 500 euros le mètre carré. Un positionnement dans ce quartier peut être judicieux avant que les réseaux de transport en commun ne se développent et fassent exploser les prix.