Alors que la fin du dispositif Pinel est prévue pour 2021, deux nouvelles villes s’ajoutent aux localités éligibles. D’autres communes pourraient également rejoindre la liste des zones tendues où les investissements seront judicieux à l’avenir.

Une défiscalisation avantageuse

La loi Pinel est assortie d’une défiscalisation qui peut atteindre 21 % pour une mise en location de son bien immobilier pendant une durée de 12 ans. En effet, en échange des avantages fiscaux consentis par le gouvernement, l’investisseur s’engage à louer son logement pour une période de 6, 9 ou 12 ans.

Pour pouvoir profiter de cette défiscalisation, l’investissement locatif doit se concentrer sur les zones déterminées par le gouvernement. Au moment de choisir son locataire, les plafonds de ressources doivent être respectés à la lettre, tout comme les plafonds de loyer mis en place pour chaque commune.

Mise en place en 2013, la loi Pinel a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021. Chaque année, le gouvernement peut modifier le zonage afin de faire face à la demande plus importante que l’offre dans certaines villes.

Angers et Poitiers sont désormais éligibles

Lors de la création du dispositif Pinel, cinq zones avaient été créées avec les lettres A bis, A, B1, B2 et C. Au bout de quelques années, les zones B2 et C avaient été abandonnées pour que cette loi Pinel se concentre uniquement sur les zones tendues.

Le gouvernement a récemment décidé que les villes d’Angers et de Poitiers passaient en zone B1 du fait de leur attractivité. Avec un cadre de vie agréable, ces villes sont peu à peu apparues comme synonymes de qualité de vie. La demande en logement a explosé, menant l’Etat à revoir son zonage Pinel. Prochainement, d’autres villes comme Narbonne, Béziers, Montauban et Pau pourraient également rejoindre cette zone B1. Les investisseurs profiteront donc de nouvelles opportunités de placements rentables.

A Angers, cinq programmes neufs sortent actuellement de terre. Eligibles au dispositif Pinel, les biens immobiliers proposés sont à saisir sans attendre. A Poitiers, un seul projet est actuellement proposé avec une livraison en 2021. Toutefois, cette nouveauté dans la loi Pinel devrait encourager les promoteurs immobiliers à se lancer dans l’aventure. Pour devenir propriétaire d’un logement dans ces villes qui promettent une forte rentabilité, le prix au mètre carré est de 3,600 euros à Angers et de 2,900 euros à Poitiers. Encore accessibles, elles représentent des opportunités pour les investisseurs malins. Il leur faudra toutefois louer à 10,28 euros le mètre carré pour rester éligible à la défiscalisation Pinel.