L’immobilier ne connait pas la crise ! La pierre fait partie des placements préférés des Français. Pour un investissement sûr et rentable, mieux vaut se tourner vers le neuf. Pourquoi ? Toutes les réponses dans cet article.

Le choix du logement est une étape primordiale pour réussir un investissement locatif

1. Profiter d’un investissement sécurisé

C’est l’une des premières motivations qui poussent à investir dans un logement neuf plutôt que dans l’ancien. Matériaux innovants et équipements modernes, le bien neuf est à la page en matière de performances énergétiques. C’est la garantie d’un meilleur confort de vie pour ses occupants et d’économies d’énergie au quotidien. Des arguments de taille pour charmer vos futurs locataires et doubler vos concurrents sur le marché locatif !

Quant à vous, vous gagnez en sérénité. Grâce à la garantie décennale, vous – ou plutôt votre portefeuille – êtes à l’abri des mauvaises surprises pendant 10 ans : le promoteur prend en charge tous les travaux résultant de défauts de construction durant cette période.

2. Se constituer un patrimoine immobilier durable

Pour votre portefeuille, les avantages ne s’arrêtent pas là ! L’immobilier neuf, c’est comme le bon vin : il se bonifie avec l’âge. C’est l’assurance de réaliser une belle plus-value à la revente.  À condition toutefois qu’il soit situé dans un environnement attractif. Vous allez enfin pouvoir profiter de l’inflation sans la subir !

Vous avez comme projet de léguer votre bien immobilier à vos enfants ? Investissez malin en utilisant le statut de SCI (Société Civile Immobilière). C’est l’idéal pour faciliter la transmission de votre future empire immobilier !

3. Bénéficier de frais réduits

Les réductions commencent dès l’achat, avec des frais de notaire avantageux de l’ordre de 2 à 3 % contre 7 à 8 % pour un bien immobilier ancien. Mais ce n’est pas tout ! Certaines communes accordent également une exonération sur une partie ou la totalité de la taxe foncière pendant les deux premières années.

4. Profiter d’avantages fiscaux

Cerise sur le gâteau : le coup de pouce de l’État aux acquéreurs d’un logement neuf. Pinel ou Censi-Bouvard, les dispositifs de défiscalisation vous permettent de bénéficier de réductions d’impôt intéressantes. L’une des conditions est de louer le bien durant un certain nombre d’années. Faites d’une pierre deux coups en pensant long terme ! Appartement en ville ou studio que vos chères têtes blondes pourront occuper durant leurs études, les possibilités ne manquent pas.

Chaque profil d’investisseur y trouve son compte. Votre objectif est de toucher des compléments de revenus élevés sans vous encombrer de la gestion locative ? Alors l’investissement dans une résidence de services est fait pour vous ! En prime, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 11 % du prix d’achat du logement (jusqu’à 300 000 euros HT) et récupérer la TVA immobilière (20 %). On prendrait – presque – plaisir à remplir sa déclaration d’impôt !

5. Préparer sa retraite

La retraite c’est – peut-être – loin, mais mieux vaut y penser à l’avance ! Investir dans la pierre est un choix judicieux pour se créer un capital disponible à l’heure de la pension. Une fois le crédit remboursé, les loyers perçus vont directement dans votre poche. Vous pouvez aussi décider de donner congé au locataire pour occuper le logement ou le revendre et acheter un autre bien immobilier pour couler des jours heureux dans l’endroit de votre choix.

6 … et tout ça sans (trop) se priver

Contrairement à un achat classique, l’investissement locatif demande un effort d’épargne limité : les loyers servent à financer votre prêt. C’est ce que l’on appelle l’effet levier du crédit, véritable Saint Graal de l’immobilier ! Grâce à l’effet levier, vous pouvez même acheter un bien au-dessus de vos moyens. Génial non ? La condition : le coût de l’emprunt doit être inférieur à la rentabilité locative. Tenté ? Il ne vous reste plus qu’à monter un dossier solide pour rassurer la banque quant à votre solvabilité.