Vous souhaitez devenir propriétaire ? Acheter une maison ou un appartement ? En voila un beau et grand projet de vie. Afin de mener à bien cette aventure, prenez le temps de découvrir toutes les alternatives qui s’offre à vous. Voici nos 10 conseils pour réussir à tout les coups l’achat de son bien.

Numéro 1 : Se préparer.

La préparation est une étape à ne pas négliger. Si vous souhaitez devenir propriétaire concentrez-vous bien sur les points essentiels. Prix, financement, travaux, frais… Afin de concrétiser un achat immobilier il faut du temps, et de la réflexion. Il est primordial que vous vous sentiez prêt au moment de prendre votre décision.

Numéro 2 : Se projeter dans l’avenir.

Avant tout, il est bien important de se projeter. L’achat immobilier que vous vous apprêtez à faire va vous endetter pour 15, 20 ou 25 ans. Pendant cette période, plusieurs événements plus ou moins conséquents peuvent arriver. Il est donc primordiale de se poser les bonnes questions: ma situation professionnelles est-elle solide ? Ai-je l’intention d’avoir des enfants ? Le bien que je convoite est-il susceptible de pouvoir les accueillir ou devrais-je en changer au bout de quelques années ?

Numéro 3 : Se faire conseiller.

Afin de bien acheter, il faut se faire une idée précise du marché. Pour cela, une enquête de terrain est indispensable. Il est donc bon de se faire conseiller par des professionnels qui pourront vous fournir des informations sur les prix, les biens à la vente en ville ou dans un quartier précis dans lequel vous souhaitez vous installer.

Numéro 4 : Ayez une méthode.

Afin de mener à bien vos recherches il est nécessaire de dresser une liste de vos impératifs. Tel que: le quartier, le nombre de pièces, les transports aux alentours, le confort souhaité.

Numéro 5 : Visitez.

Lorsque vous souhaitez effectuer l’achat d’un bien plutôt ancien, plusieurs visites sont nécessaires. Vous pouvez demander à être accompagné par un professionnel du bâtiment de manière à inspecter les lieux et ainsi demander des devis de travaux. Pour ce qui est du neuf, l’achat est assurément sécurisé par les garanties.

Il est bon d’arriver légèrement en avance lors d’un rendez-vous afin de s’imprégner du quartier. N’hésitez pas aussi à bien évaluer les commodités liés aux transaports. Y a t’il des commerces à proximités ? Des écoles ?

Lors d’une visite, il est important de ne pas s’arrêter aux apparences. Inspectez tout du sol au plafond et n’oubliez pas les dépendances. Assurez-vous également du bon fonctionnement des équipements, c’est à dire tout ce qui va être chaudière, installation électrique, plomberie sanitaires, bref vous voyez ce que je veux dire.

Numéro 6 : Des travaux ?

Généralement, un bien dit ancien avec travaux est moins cher qu’un bien rénové ou neuf. Il faut cependant bien analyser que les travaux à réaliser ne vous entraînent pas dans un gouffre financier. N’hésitez pas pour cela, à faire appel à un spécialiste du bâtiment ou encore à un architecte.

Numéro 7 : Faites une offre d’achat.

Le prix du bien qui vous intéresse est trop élevé ? Faites une offre d’achat. Dans le cas ou je propriétaire accepte votre offre, vous vous engagez à l’acheter à l’exception ou vous ne parvenez pas à obtenir votre financement. Néanmoins, faites une offre qui reste cohérente avec le marché du secteur. Au risque de voir les propriétaires se braquer et vous refuser la vente.

Numéro 8 : Choyez votre plan financement.

Les acquéreurs pouvant acheter sans crédit sont plutôt rares. Dans une premier temps, faites le tour des prêts aidés que vous pouvez obtenir, PTZ dans le neuf et l’ancien, épargne logement.. Vous pouvez également faire appel à nous courtiers qui se chargeront de vous dénicher le meilleur financement adapté à vos besoins. Si vous n’êtes pas convaincu, voyez ici le top 5 des raisons de faire appel à un courtier.

Numéro 9 : Choisissez votre notaire.

Généralement, en l’absence de notaire de famille, on se laisse guider par le notaire du vendeur. Cependant, sachez que vous pouvez très bien demander à un notaire de se charger de l’achat. Dans ce cas là, deux notaires seront présent, l’un pour les intérêts du vendre et l’autre pour vous. Les deux notaires, vont dans ce cas, se partager les honoraires. De nombreux simulateurs sont disponibles sur internet afin de calculer le montant de ces frais. En fonction du bien que vous souhaitez acquérir, il peut y avoir quelques variations. ( Qui resteront tout de même minimes)

Numéro 10 : Soyez confiant !

Certes l’immobilier est un domaine légèrement complexe, mais si vous savez vous entourer de professionnels confirmés, tout devrais bien se passer et votre projet sera mené à bien !

Vous voilà parés, il ne reste plus qu’à vous lancer.