À quel âge investir dans l'immobilier ? | Les Courtiers Bordelais
Accueil | Achat immobilier | À quel âge investir dans l’immobilier ?

À quel âge investir dans l’immobilier ?

30, Sep, 2022

Vous pourriez envisager d’investir dans un bien locatif si vous êtes jeune et que vous débutez, ou peut-être rechercher un investissement qui arrivera à maturité avec le temps, comme les prêts immobiliers participatifs ?

Investir dans l’immobilier est un excellent moyen de se constituer un patrimoine et de créer une sécurité financière à long terme. Les principaux avantages de l’investissement de votre argent durement gagné dans l’immobilier locatif dépendent de ce que vous essayez d’atteindre, mais il existe quelques directives générales qui vous aideront à en tirer le meilleur parti possible, quel que soit votre âge ou votre âge à un moment donné !

Il faut savoir que plus vous commencez tôt, mieux c’est. La pierre est un investissement sûr qui ne fond pas et ne se détériore pas, mais qui peut aussi être réparé et qui rapportera toujours de l’argent lorsqu’il sera loué ou revendu, ce qui en fait un secteur idéal pour constituer votre patrimoine au fil du temps, de sorte que vous-même (en tant que propriétaire) ainsi que les générations futures qui pourraient hériter de ce bien précieux bénéficient grandement du fait de commencer tôt avec de bons investissements !

Investir dans l’immobilier locatif : à quel âge ?

Vous vous demandez sûrement quel type d’investissement immobilier locatif vous convient le mieux en fonction de votre âge. Le particulier moyen dans cette étude du Crédit Foncier de 2017 avait 45 ans, mais il y a de nombreux facteurs à prendre en compte avant de prendre une décision aussi importante ! Il est vrai que certaines réductions d’impôts peuvent accompagner la location de propriétés et commencer tôt garantira ces avantages plus que jamais, ainsi que de réduire le stress d’avoir trop de soucis d’argent plus tard si quelque chose va mal maintenant ou plus tard, surtout pendant les périodes économiques difficiles comme nous nous pouvons le vivre aujourd’hui.

Plus vous vous lancez tôt sur le marché de l’immobilier, mieux c’est. C’est particulièrement vrai si votre objectif est d’acheter à crédit et de contracter un prêt qui sera moins cher pour les emprunteurs plus jeunes et en bonne santé également !

Une fois que vous avez atteint 30 ans, il est temps de commencer à penser à épargner. Vous savez que les pensions futures ne seront pas aussi confortables et que la sécurité ne peut que s’améliorer à partir de maintenant, alors pourquoi attendre ? Dès que votre carrière commence à prendre de l’ampleur avec des responsabilités telles que l’achat d’une maison ou la scolarisation des enfants dans des écoles privées, assurez-vous de disposer d’un peu d’argent supplémentaire en vous constituant un revenu complémentaire plus important !

Investir à l’âge de trente ans

Il y a une raison pour laquelle de nombreuses personnes commencent à investir tôt. Si vous envisagez d’ouvrir votre premier compte de placement à l’âge de 30 ans ou plus, c’est le moment de vous lancer !

Vous pourrez ainsi profiter de tous ses avantages sans avoir à vous soucier de l’impôt ; les modifications de la législation fiscale peuvent compliquer l’établissement d’une stratégie permanente avec divers investissements sur différentes périodes (par exemple, cinq ans). En outre, en détenant des actions au cours de cette période spécifique du parcours de vie, nous avons accès non pas à une, mais à deux sources principales qui offrent des opportunités gratifiantes, à savoir l’expertise acquise grâce à l’expérience acquise jusqu’à présent et le potentiel de gain futur basé sur les prédictions de ce qui pourrait se passer ensuite grâce en grande partie à l’expérience acquise.

Investir à l’âge de quarante ans

L’âge de 40 ans pour l’exonération fiscale et la protection de votre famille La quarantaine est souvent la période professionnelle où les revenus sont élevés, mais c’est aussi le moment idéal pour réduire le montant des impôts que vous devez payer.

Le moment où vous devez penser à votre retraite et à subvenir aux besoins de vos enfants devient plus important. La stabilité de votre famille dépendra de cette décision maintenant, alors prenez-la au sérieux ! Afin de ne pas avoir de regrets plus tard dans la vie, essayez de planifier à l’avance en consultant un professionnel de l’investissement ou un conseiller financier qui peut vous aider à prendre des décisions concernant l’épargne judicieuse – les habitudes d’investissement sont également cruciales !

Investir à l’âge de cinquante ans

Le moment approche où vous devriez réfléchir à une stratégie pour vous constituer un revenu de retraite… mais c’est aussi l’âge où certains d’entre nous aident leurs enfants à trouver un logement pendant qu’ils étudient ou commencent leur vie professionnelle. Enfin, à ce stade de la vie, beaucoup de personnes laisseront derrière elles la maison de leurs parents – ce qui signifie que l’optimisation fiscale par l’immobilier pourrait leur être utile !

Plus vous vieillissez, moins l’accès au crédit devient un problème. Mais avec un petit effort de votre part et un peu de bonne vieille démocratie d’épargne, cela peut jouer en votre faveur ! Après tout, elle le fait pour les voitures ou les meubles, n’est-ce pas ? Une résidence secondaire pourrait être exactement ce dont quelqu’un a besoin lorsqu’il tombe de plus en plus malade tout en continuant à travailler dur chaque jour à son travail, ce qui le laisse épuisé en semaine et ne demande qu’à être soulagé après les heures de travail, lorsque tout le monde a enfin retrouvé un terrain personnel, surtout si cette personne vit loin des membres de sa famille qui attendent patiemment devant les cabinets médicaux, les hôpitaux, etc…

Le marché de l’immobilier a beaucoup à offrir, et il n’est pas réservé aux riches. Vous pouvez investir à tout âge, même si vous êtes à la retraite ! Mais avant d’investir votre argent durement gagné dans ce secteur qui demande de la patience (et peut prendre des décennies), faites des recherches sur les différents types de financement afin de ne pas avoir de regrets plus tard lorsque les taux d’intérêt augmenteront à nouveau ou que quelque chose d’autre ne fonctionnera pas dans votre plan d’investissement En conclusion : Investir suffisamment tôt si possible ? Oui, s’il vous plaît !

Rejoignez + de 4,805
clients satisfaits

qui ont réalisé leur rêve avec Les Courtiers Bordelais

À la une !